Miro, Henri
 
Né en Espagne, Enrique Miro suit sa formation musicale au conservatoire de musique de Barcelone où, en plus du violon, du piano et de l’orgue, il étudie l’harmonie et la composition. Il s’installe à Montréal dès 1898, après un court engagement à New York, et y obtient le poste de directeur de l’orchestre de l’El Dorado, l’un des premiers cafés-concerts montréalais. C’est à cette occasion qu’il commence à écrire des chansons et de la musique de scène. Parfaitement intégré au monde du spectacle montréalais, il signe, seul ou en collaboration, des revues, des opérettes à succès (Lolita, le Roman de Suzon, A Million Dollar Girl) et des airs plus sérieux (Symphonie canadienne, Luxor, Messe solennelle) qui lui valent les louanges de la critique locale. Miro a également joué dans les salles de cinéma dont il dirigeait l’orchestre.
 
 
test
  Agrandir le document  
Bioscope en l'an 1900
description